Visual Novel Stratégique – Utawarerumono : Mask of Deception | GAMEPLAY


Nn …
C’est … chaud …? Qu-Qui… … m’appelle … ? Attendez … Je suis toujours … ! Initialisation du processus d’éveil. Systèmes jaunes. Redémarrage dans 5 secondes Erreur système Problème détecté dans le processus d’éveil.
Sujet sévèrement affecté. Commande d’interruption : annulée.
Processus incapable d’être terminé.
Début du compte à rebours. Ayez un agréable éveil O… Où … ? Où… suis-je… ? Au-dessus de moi … une sorte de … plafond en tissu … ? Pratiquement aucune lumière … Ou alors il fait juste nuit à l’extérieur … ? … Du bruit … Ressemblant à … du feu ? U … Urgh … Tout est … déformé … Pourquoi … suis-je … ? Es-tu réveillé ? Que… ? Comment tu te sens ? Je n’ai vu aucune blessures, mais est-ce que tu as mal quelque part ? … J’imagine que tu es peut-être encore délirant … ? Qui … es-tu … ? C’est .. Bon, comment dire ça … ? Je pense que c’est peut-être un peu trop difficile à expliquer maintenant. Bien, peu importe… est-ce que tu te rappelles de quelque chose à propos de ce qu’il t’est arrivé ? Moi… ? Oh – – Essaies juste de te détendre… Je pourrai te dire tout ce que tu veux savoir plus tard. Ah … J’ai compris … Tout ça … c’est juste … un rêve … Détends toi simplement pour l’instant … et reposes-toi. Bonne nuit … Oh chérie, ta chambre est encore un bazard … Hey, hey, Tonton ! Je suis venue rendre visite ! Heh heh … Tu ferais mieux d’être heureux ! Parce qu’aujourd’hui je vais te cuisiner ton préféré ! Hmmm … Alors si tu n’es pas toujours marié même quand tu seras vraiment vieux, je pourrais me marier avec toi, d’accord ? Je m’inquiète vraiment … Tu n’as pas à rester ici. Tu peux toujours … … Tu sais tu peux revenir n’importe quand. … Tu sembles si distant, ces derniers jours. A l’époque, il semblait que tu étais toujours à la traîne par rapport à nous deux … … Tu as pris le médicament, et ensuite ? Il y aura un tout nouveau monde attendant pour toi quand tu te réveilleras … Hmhmhm. Oui … Tu es la première … et la dernière Je ne le ferai plus pour moi. Exact ? Tu ferais mieux de venir. Promis juré ! Croix bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer C’est une promesse. C’est … vrai … La promesse … Je dois … y aller … Elle attend Elle … attend … pour … Urgh… Tell-Tellement froid… Je réagis à la vue inhabituelle. O-Où … suis-je ? Je jette un coup d’œil aux alentours. Des arbres, des arbres et encore d’autres arbres. C’est une forêt, et une assez dense en plus. On dirait que les arbres interminables avalent tout … même le bruit. Où … Je suis exactement … ? Comment j’ai atteris dans un endroit comme ça …? Pourquoi … ? Pourquoi … ? Je cherche frénétiquement mes souvenirs Ngh … Il y a pas moyen. J’arrive pas à me souvenir. Qu’est ce que je faisais jusqu’à maintenant … ? Une douleur soudaine dans mes pieds interrompt mes pensées. Je regarde vers le bas et réalise … Je suis pied nu. Pourquoi … ? Gah, il gèle … Pourquoi je suis … Non, attendez. Pourquoi je suis habillé comme ça … ? Dehors par ce froid, en robe de chambre légère … ? Sans même des sous-vêtements… H-Hurgh… “Glacial” … ce n’est même pas assez pour commencer à le décrire. Je regarde autour, désespérant de trouver un moyen d’échapper à ce froid. Pas une seule maison ou un panneau nul part … J’ai la tête fracassée, aussi … Probablement à cause de mon estomac vide. Ah, bon. Tout ça n’est qu’un rêve … Putain, ça ne sert à rien. Je ne peux pas me voiler la face ici. D’une manière ou d’une autre, j’ai rassemblé mes forces et je me suis relevé. Peu importe comment je regarde la chose, ce n’est pas un rêve. Hurgh … Coincé dehors par ce froid avec rien d’autre qu’une peignoir, et totalement nu en dessous. Je tiens encore le coup, mais une fois que le soleil se sera couché. J’attraperai froid c’est certain. Pire scénario possible, je vais mourir de froid. Si ce n’est pas un rêve, alors cette tente où je me reposais doit être ici quelque part. Tout bien considéré, c’est probablement ma meilleure option ici … Je veux revenir de la même manière par laquelle je suis venu, mais j’ai aucune idée de quelle manière il s’agit. Qu’est-ce que je fais ? Devrais-je seulement … suivre une route et espérer le meilleur ? Ou juste attendre ici de l’aide ? Si tu perdu, règle numéro un c’est de rester tranquille et attendre de l’aide. Mais le truc c’est … Je ne sais même pas quelqu’un va venir me chercher … Je ne peux pas vraiment attendre une équipe de recherche quand je ne sais même pas moi-même ce que je fiche ici. Je suppose que je dois le risquer si je veux sortir d’ici. Je devrais bouger avant qu’il ne fasse plus sombre. Je sens un frisson parcourir ma colonne vertébrale … mais cette fois ce n’est pas le froid. Que … ? Quelque chose semble … bizarre … … Whoa ! Qu’est ce – – Oh … juste un oiseau … Phew. Mince, ça m’a presque provoquer une crise cardiaque Rien de sérieux. Quel soulagement … En haut, les oiseaux crient encore. Ils semblent plutôt énervé par quelque chose … … Ces oiseaux ne veulent pas juste se la fermer. Qu’est ce qui les fait autant flipper … ? *tremblement* … Ça recommence. Il semblerait que … quelque chose m’observe. Urgh … Je … me sens mal … Ma vision se brouille et je perd l’équilibre. Je trébuche sur mes propres pieds, et je tombe en avant. A cet instant – – *Entaille!* Je l’entend juste au-dessus de ma tête. Un bruit discordant, violent comme du métal sur du métal. Tombé sur un genou, je me déplace prudemment pour me retourner. Qu’est ce … c’est … ça … ? Une rangée de pointes aiguisées, comme des lames affûtées, brillent dans l’air froid. Ce sont comme des ciseaux … ou peut-être une scie ? Mais des scies et des ciseaux ne peuvent être comparées à ça. C’est plus gros qu’un bras humain … Qu’est ce … Qu’est ce que … c’est ça !? Peu importe ce que c’est, c’est définitivement insectoïde. Mais … cette chose ne ressemble à aucun insecte que j’ai vu. C’est au moins dix fois … no, cent fois plus gros … Qu’est ce … qu’il se passe … ? Du dégoût remonte en moi, et j’en frissonne. Je veux juste détourner le regard de cette chose. Qu’est ce que je fais … ? Qu’est ce que je devrais faire … ? Sans détourner le regard, je saute sur la falaise en face de moi. Je sens qu’une acuité anormale coupe à travers l’air juste derrière moi dès que j’ai bondis. Je … vole!? Pendant un temps, je plane dans l’air. Je me suis sentie heurter la pente, et dégringole la falaise enneigée. Mon dos heurte le sol dur. L’impact me coupe le souffle, et je m’étouffe. Mon corps crie d’agonie, mais je n’ai pas le temps. Je chancelle and commence à courir. Qu’est ce que c’était, qu’est ce que c’était, qu’est ce que c’était … Qu’est ce que c’était que ce bordel !? Un insecte aussi gros n’existe pas … C’est impossible que ça puisse exister ! Donc ça doit être un rêve ! Ce n’était qu’une illusion ! Je n’ai qu’à me retourner et regarder … et je verrai tout le monde sourire, attendant pour moi – – Et j’ai regardé en arrière. Aaaaaargh ! Il va … Il va me manger !! Je commence à zigzaguer de droite à gauche, serpenter, essayant de le laisser dans le flou. Hh … hh … Jus-Jusqu’où je dois courir!? J-Je ne peux pas … continuer comme ça … Je continue de courir droit devant. Mais … Quelque chose cède sous mes talons. Agh … Est-ce que je suis encore tombé … ? Tout … fait mal … Je protège mes yeux avec ma main, regardant la lumière briller du dessus. Ça ressemble à un trou … Si c’est de là que je suis tombé … Il devait y avoir un buisson ou quelque chose qui le cachait… Ça va être difficile, mais si j’arrive à escalader le mur là, peut-être que je pourrais retourner au dessus … ? Mais même si j’arrive à remonter, cette chose va tout simplement me manger. Donc … Bizarrement, les murs dégagent une faible lueur. C’est faible, mais ça m’aide à voir l’endroit. Ça ressemble à une sorte de grotte. Il y a un tunnel qui semble s’étendre sur une longue distance. Bien, si je ne peux pas remonter, je pourrai peut-être aussi avancer… Cependant, même avec cette faible lueur, je ne peux pas dire comment c’est un peu plus loin à l’intérieur. Peut-être que ce serait plus prudent de simplement attendre ici après tout … … Ce bruit … Ça se rapproche. Si j’attends ici, il va me poursuivre. Je ne peux pas m’arrêter là. Décision prise, j’avance dans le tunnel. Rrrgh… Pourquoi ça m’arrive à moi!? Ngh, hah … phew … hah…
Je ne le sens pas … me poursuivre … Je me suis enfin autorisé à m’asseoir, épuisement et soulagement s’installent. Hahh … Je suis en sécurité maintenant … Je … dois être … suffisamment … loin… *tremblement* Je recule instinctivement. Un froid soudain, désagréablement familier parcourt ma colonne vertébrale. Mon corps se gèle. Je ne peux pas bouger, confronté à quelque chose qui dépasse l’entendement. P … Pou-Pour-Pourquoi … Pourquoi est ce que c’est ICI!? L’insecte colossal est juste en face de moi. Est-ce que cette chose m’a piégé!? Mais les détails … ne comptent plus vraiment maintenant. C’est arrivé en un instant. Mon dos est contre le mur et toute évasion est bloquée par son corps sinueux. Je ne peux pas m’échapper. Il rampe en avant prudemment, comme s’il avait retenu la leçon de sa tentative ratée plus tôt. Il se penche, assez près pour me tirer d’une seule poigne avec ses mandibules … et s’arrête. *goutte* Quelque chose semblable à de la salive dégouline de ses mandibules. Est ce … ici que je meurs … ? Comme ça … dans cette situation insensée … mangé par peu importe ce que cette chose est … Les mandibules de l’insecte s’ouvrent finalement, s’écartant pour me dévorer. Je suis mort – – *Goutte* … *Goutte*… *Goutte* … L’insecte se précipite soudainement sur le côté sans me mordre, comme s’il essayait d’échapper à quelque chose … … et quelque chose descend de très haut, translucide et énorme comme pour écraser ce qui est en dessous. Il engloutit l’énorme insecte sans effort. Oh … putain … Qu’est ce que c’est que ça … ? Qu’est ce qui … se passe maintenant … ? Je peux voir l’insecte se tortiller et frapper violemment, piégé à l’intérieur de son corps glissant et gélatineux. L’insecte était déjà incompréhensible, mais cette chose … défie toute raison. Et … C’est fondant … ? La coquille de cet énorme insecte, dur comme du métal, bout comme si elle avait été dissoute.
Elle se déchire à l’intérieur d’une substance gluante. Est-ce qu’il … mange le … ? L’insecte lutte désespéramment à l’intérieur de cette créature informe, mais son corps est presque complètement digéré. Tout ce que je peux faire c’est fixer d’un air ahuri, encore sous le choc. Le visage de l’insecte fait surface pendant un instant, mais il n’avait plus aucun pouvoir. Le [monstre] visqueux rouge l’engloutit. …Suis-je … en sécurité ? Je murmure, avec une gratitude pure d’être encore en vie. J’ai … survécu – – ! Je ne peux pas m’empêcher de laisser échapper un cri de soulagement … jusqu’à ce que je réalise. La créature informe gonfle et se soulève, pas loin de moi. Si d’une manière ou d’une autre il a encore faim après cet immense insecte, il n’y a aucune raison que je ne sois pas le prochain. Je dois sortir d’ici, avant – – La créature informe commence à ruisseler en avant … Il s’arrête. Attendant … comme s’il était curieux de voir ce que j’allais faire ensuite. Est-ce qu’il peut m’entendre ? Est-ce qu’il se fit aux vibrations sur le sol ? N’importe quel mouvement brutal, et je suis mort. Pas de mouvement. Je reste parfaitement immobile, retenant ma respiration. Son visage visqueux commence à onduler … … et petit à petit, se reforme en une forme familière. Ma voix meurt dans ma gorge. Le visage qui apparaît devant moi est difforme, gluant, terrifiant … mais indéniablement humain. Des yeux confus me fixent. Sa bouche halète et s’écarte sans bruit comme un poisson se noyant dans l’air. Qu’est ce … que … vous … ? Est-ce qu’il … essaye de parler … ? Ça ressemble à de l’air qui s’échappe – – Je ne peux pas discerner ce qu’il dit. Par réflexe ou par curiosité, je me rapproche pour entendre ce qu’il dit… et une autre voix se fait entendre. Couvres tes yeux et tes oreilles ! L’instruction est suivie par un objet cylindrique rebondissant que la pierre entre nous. Ça ressemble à – – Une grenade … ? Gah !? Je ferme instinctivement mes yeux, et couvre mes oreilles avec mes mains. C’est trop lumineux pour discerner quoi que ce soit, mais je sens le sol trembler comme si la créature se tortiller. Est-ce … Est-ce que c’est … ? Une soudaine empoignade. Quelqu’un attrape ma main avec une force incroyable, et quand j’essaie de la retirer, je me fais hurlé dessus. Tu peux te figer plus tard ! Mon corps flotte dans l’air …
C’est comme si je volais à nouveau … J’ouvre nerveusement mes yeux, et vois quelqu’un bondir en avant, mes mains dans les siennes. C’est si rapide …
C’est comme si nous étions le vent. Nous traversons l’air, et le vent rugit dans mes oreilles. Mon sauveur me jette un coup d’œil en arrière, comme s’il vérifiait que je vais bien Une … femme ? Non plutôt une jeune femme? Son visage est magnifique, quoique curieusement enfantin. Des oreilles démesurées … Et une queue touffue. Il y a quelque chose … d’aérien à son propos.
Je ne peux pas regarder ailleurs. Même dans cette situation incroyable, il semblerait que le temps s’est arrêté. Ensuite, soudainement, ses sourcils se froncent. Je jette un œil en arrière, incertain de ce qu’elle regarde … Cette créature informe bondit devant, se rapprochant de nous à la manière d’un prédateur. Dans cette grotte linéaire, il n’y a nul part où fuir. Il va nous attraper – – ! Mais la fille a déjà remarqué ça. Elle fouette un autre cylindre de sa taille et le jette derrière nous. Le flash aveuglant et l’explosion suivent presque immédiatement. Maintenant c’est notre chance ! Nous sommes dehors … J-Je suis finalement en sécurité… Mes jambes lâchent. Je m’effondre sur le sol enneigé. Je peux même à peine croire que j’ai été capable de courir autant que je l’ai fait. Je suppose que les humains peuvent vraiment tout faire quand leurs vies sont en jeu… La fille est exténuée aussi – – on ne peux pas lui reprocher – – et elle s’assoit, reprenant son souffle. … Elle m’a sauvé la vie … Je devrais au moins la remercier correctement. Mer-Merci beaucoup de m’avoir sauvé … M’a-t-elle seulement entendu ? Ma gorge est rauque et rugueuse, et je ne peux pas parler plus fort. Elle le remarque, et se tourne vers moi. Elle a une expression étrange sur son visage, comme si elle voyait quelque chose auquel elle se s’attendait pas. Ah … Voir son visage de nouveau comme ça …
Il y a vraiment quelque chose de beau à son sujet. Cette légère expression désorientée, aussi ..
Wow, elle est mignonne. Est-ce qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec mon visage ? O-Oh, non, pas vraiment … N’empêche que. Je détourne le regard pendant juste un moment et tu disparais, mais je n’aurais jamais imaginé quelque chose comme ça. Je suis heureuse de l’avoir fait à temps, mais à l’avenir … Je pense que je préférerai que tu ne me causes pas autant de problèmes. Urgh … Je suis désolée. … Attends, elle a détaché son regard de moi … ?
Et j’ai disparu ? Qu’est ce qu’elle veut dire par là. Elle a l’air curieusement familier, aussi … Est-ce que ça signifie que tu sais qui je suis …? Si tu sais qui je suis, d’où je viens, s’il te plait dis-moi. Qui suis-je ? Où suis-je ? Qu’est ce que c’était cette chose qui m’a attaqué – – C’était – – Je veux dire, comment – – Ngh … J’essaye de poser toutes mes questions en même temps, et aucune d’entre elles ne sort correctement. Je – – La fille se tient debout avec un sourire troublé sur son visage, et me tend sa main. Nous devrions rentrer pour l’instant. Si tu restes dehors habillé comme ça, tu va finir avec un rhume. Habillé …? L’air froid me frappe tout d’un coup une nouvelle fois, et je me souviens finalement l’état dans lequel je suis. Maintenant que j’y pense, est-ce que j’ai vraiment erré dans cette forêt tout entière dans cette chose légère … ? Elle laisse échapper un rire, clair comme du cristal, au son de mon éternuement résonnant à travers la forêt. Là. Elle prend ma main avec ses pâles, délicats doigts et me remet sur pied. Allons-y. J’ai déplacé ma main légèrement, serrant en retour la sienne. Cet unique contact de chaleur… … Je ne pouvais pas savoir ce qui nous attendait. Ça ce n’était que le début. Dès le retour à la tente, la fille commence à fouiller dans ses sacs. Hmm, je suis sûre que je l’ai remis quelque part par ici. Aha ! Nous y voilà. Je me demandais quoi faire avec ceux-ci …
Je ne pensais certainement pas que ça pourrait me servir. Sur ces paroles, la fille tient des tissus pliés. Tiens, des vêtements de rechange. Si tu continue de te balader comme ça, tu vas attraper un rhume. Ils ont vraiment l’air plus robustes que les vêtements que j’avais, mais … Ahaha, ne fais pas cette tête ! Ce sont des vêtements d’homme. Bien, je vais aller puiser un peu d’eau. Oh, elle essaye de me laisser un peu d’intimité.
C’est gentil de sa part. Une explosion d’air froid s’engouffre quand la fille fait sa sortie. M-Mon Dieu, il fait froid … D’accord, si je reste avec ça plus longtemps, je vais choper quelque chose… J’enfile les vêtements qu’elle m’a donné. Mais … quelque chose manque. Une chose cruciale, importante. Je regarde fixement incertain, tête penchée. … Où sont les sous-vêtements … ? J’ai retourné les vêtements à l’envers, de gauche à droite, même les secouer … Mais aucun slip. Elle ne voudrait pas juste arriver à avoir des sous-vêtements pour homme autour de la pièce …

0 Replies to “Visual Novel Stratégique – Utawarerumono : Mask of Deception | GAMEPLAY

  1. Gameplay traduit, n'hésitez pas à activer les sous-titres pour profiter de la vidéo en VOSTFR 😉 Bon visionnage !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *